assurance santé animaux
Assurance

Comment bien choisir son assurance animaux : conditions, critères, formules ?

Assurer un animal peut lui permettre de bénéficier de soins de grande qualité sans pour autant se ruiner. Il est prouvé que souscrire une assurance santé pour son animal a un réel impact sur sa santé. En effet, les propriétaires n’hésitent pas à consulter un vétérinaire, les animaux sont donc pris en charge plus rapidement, dès les premiers symptômes, bien souvent avant qu’une forme grave ne puisse se développer. L’assurance permet ainsi un taux de guérison plus élevé. Avoir une assurance santé pour son animal est donc une bonne idée.
Avant de souscrire, il ne faut pas hésiter à comparer les différentes formules afin de trouver la plus adaptée aux besoins de son animal et à ses spécificités. Lire intégralement les offres et les comprendre est essentiel afin de protéger au mieux son compagnon sans avoir de mauvaise surprise.
Cependant, comment opter pour la bonne assurance, dans ce marché concurrentiel, où les offres fleurissent de toute part ? Quels sont les critères à privilégier et les conditions à remplir ? Ce dossier contient toutes les réponses.

Comment fonctionne une assurance santé pour les animaux ?

Le fonctionnement d’une assurance santé pour animaux est simple, et ressemble fortement au principe de nos mutuelles. Après avoir souscrit un contrat, le propriétaire remet au vétérinaire, lors de la consultation, une feuille de soins remise par l’assureur. Le tiers payant ne s’appliquant pas aux animaux, il devra régler la facture puis adresser au plus vite la feuille de soins remplie ainsi que la facture. Le temps de remboursement varie en fonction de la compagnie d’assurance. Attention, le propriétaire doit s’acquitter des cotisations mensuelles et éventuellement d’une franchise. Les conditions de remboursement ne sont également pas les mêmes selon la formule choisie.

Quelles sont les conditions prises en compte par les assureurs ?

L’âge de l’animal est pris en compte par les assureurs, et certaines formules sont directement liées à ce critère. La race de l’animal est également demandée, certaines développant davantage de maladies. Au préalable, il peut être utile de se renseigner auprès d’un vétérinaire sur les différents risques liés à la race. Les antécédents de l’animal sont importants, en effet, les formules ne seront pas les mêmes s’il a une maladie pathologique ou génétique, s’il est un sujet à risque et s’il a déjà eu beaucoup d’opérations ou des complications importantes. Son mode de vie sera aussi scruté, afin de déterminer s’il sort beaucoup et s’il voit régulièrement des congénères; ceci dans le but de déterminer si l’animal peut ramener une maladie de l’extérieur ou se battre.

Les différentes formules et les clauses

La formule basique, de base, est la moins onéreuse mais également la moins couvrante. La formule intermédiaire est la plus choisie par les propriétaires. C’est un bon compromis qui permet de couvrir un large panel de pathologies, tout en restant à un prix raisonnable. La formule premium est la plus couvrante puisqu’elle permet un remboursement entre 90% et 100% des consultations vétérinaires mais également des médicaments et parfois de l’alimentation, des euthanasies et des obsèques.
Le forfait prévention peut être intéressant, puisqu’il permet d’obtenir un remboursement partiel sur des frais préventifs et courants(antiparasitaires, vaccinations, stérilisations/castrations,…).
Le montant des cotisations est également à prendre en compte, ainsi que les délais de remboursement.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire

Autre lecture…